ceinture-abtonic.com
Image default

J’ai testé pour vous… Amazonia

L’intérieur du club Amazonia

Nous continuons la tournée des salles de sport du moment, testées pour vous ! Cette fois c’est Amazonia qui est passé au crible, une marque plutôt répandue puisqu’elle rassemble de nombreux clubs à travers la France. Au banc d’essai, plus particulièrement, le club parisien, près de Bastille, la visite a été effectuée au mois de juin 2012.

Des machines au top

Ce qui m’a marqué, en premier lieu, c’est la qualité des machines, notamment dans la zone cardio. C’est clairement un point fort : un véritable « Entertainment system » a été installé sur ces modèles TechnoGym dernier cri : écran individuel, plusieurs chaines TV, radios, même des jeux ! C’est la première que je fais un sudoku sur écran en faisant mon cardio ! De ce point de vue là, un très bon point pour ce club.

Le prix pratiqué est raisonnable. Au mois de juin 2012, il faut compter une cinquantaine d’euros par mois pour la cotisation (engagement d’un an) et y ajouter une autre cinquantaine d’euros de frais d’adhésion et une vingtaine d’euros pour la fabrication de la carte. Le petit plus, pour ceux qui sont amenés à faire de nombreux déplacements professionnels ou personnels : le prix inclut l’accès dans TOUS les clubs en France, ce qui est tout de même notable.

Enfin, un autre très bon point de ce club, qui est quand même le signe d’un club de qualité : la qualité des installations. Les vestiaires sont constitués de cabines individuelles spacieuses où il est possible de se changer avant de laisser ses affaires aux casiers. Idem pour les douches, ce sont des cabines spacieuses individuelles, incluant un endroit où se changer, la douche en elle-même (bien à part). Il y a même un petit coin cuisine commun (avec micro ondes, frigo), un coin living (canapés, magazines), un coin bureau (ordinateur, internet) : comme à la maison !

Où sont les haltères ?

Il y a bien évidemment des points négatifs, même si le club met déjà la barre très haut au niveau des machines et des services. La salle ne comprend que des machines guidées : pas d’espace avec des haltères ou des barres, ce qui est dommage. Certes, c’est plus d’entretien pour l’équipe, mais on peut vouloir, dans son entrainement, mixer les exercices à charge libres et les exercices à charges guidés : c’est même recommandé !

Autre point à savoir : les cours collectifs sont assurés par des vidéos. Si vous êtes adeptes des séances collectives, et que vous voulez un vrai prof en face de vous, ce n’est pas la bonne adresse. Par contre, si la vidéo vous suffit, ce n’est alors pas un problème.

Enfin, comme il y a la cuisine, prévoyez tout votre matériel pour votre collation après entrainement, c’est de l’ordre du détail, mais vous ne pourrez pas acheter votre protéine sur place après l’entraînement.

Pour faire simple, on peut dire qu’Amazonia propose un excellent rapport qualité prix : un prix dans la moyenne pour un niveau de service supérieur, donc un très bon compromis. Si travailler uniquement sur machine ne vous dérange pas (ou si vous souhaitez le faire à côté de séances en charges libres à la maison) alors n’hésitez pas. Sinon visitez le club le plus près de chez vous pour vous faire votre avis !

A vos succès sportifs,

Fabien

Autres articles

Faut-il prendre des BCAA pour accélérer ses résultats ?

Irene

Un dos puissant et en V : les tractions

Irene

Fruits et gestion de poids : le vrai du faux

Irene

L’entrainement cardio de nuit : 5 objets pour être visible

Irene

Achetez des piles auditives sur Internet pour ne pas être en panne

Journal

Trucs et astuces pour votre musculation

Irene