ceinture-abtonic.com
Image default

Kettlebell : la révolution en mouvement

Le kettlebell révolutionne votre entraînement

Ceux qui suivent mon Facebook ou mon Twitter, le savent peut être déjà, j’ai récemment changé mon entrainement et ma routine. C’est important pour ne pas s’enfermer dans une routine où vous allez stagner. Et au programme de ce changement l’introduction d’un nouvel accessoire : le kettlebell !

Qu’est-ce que le kettlebell ?

Les kettlebells sont des poids en fer allant de 2,5kg à 50kg, en forme de boule avec une poignée sur le dessus pour bien l’agripper. Les kettlebells sont originaires de Russie et étaient forts populaires il y a quelques dizaines d’années aux Etats-Unis, avant de connaître une résurgence ces dernières années… pourquoi ? Tout simplement car les kettlebells sont parfaits pour briser la routine : l’entraînement se fait par un mouvement dynamique (au lieu d’une position statique dans l’entraînement classique avec de la fonte) : cela signifie donc endurance, force, équilibre, agilité et cardio. C’est un véritable challenge, c’est efficace et un seul appareil est nécessaire.

Dans l’entraînement, il s’agit en fait de tenir le kettlebell avec une ou deux mains et de réaliser ensuite plusieurs séries de mouvements dynamiques : des mouvements de balancier, de poussée ou de tirage. Certains mouvements se font à deux mains, parfois en changeant d’une main à l’autre, ou bien en déplaçant le corps et le tronc en même temps, ce qui permet de renforcer à la fois les fesses et la ceinture abdominale, d’une manière qui n’est travaillée par aucun autre type d’entrainement.

Et par rapport aux haltères classiques ?

Bien sûr on pourrait imaginer faire ces mouvements dynamiques avec des haltères classiques… mais cela n’aura pas le même effet. Cela est dû à la forme différente du kettlebell : quand vous manipulez des haltères, le centre de gravité de l’haltère est dans votre main, tandis que quand vous vous entrainez avec des kettlebells, ce centre de gravité est à l’extérieur de votre main, ce qui fait qu’en fonction des mouvements, celui-ci va se déplacer.

Autant dans l’entraînement classique, il est fortement déconseillé de travailler par à-coups, autant avec le kettlebell, cela devient « la » bonne manière de faire, créant de la force centrifuge dans la dynamique du mouvement et permettant de mettre plus d’attention sur les muscles permettant la stabilisation.

Si les haltères sont bons pour bâtir des muscles et de la force avec des mouvements lents et contrôlés, les kettlebells impliquent tout le corps, à la fois en endurance, en force et en mouvement dynamique.

Cela apporte quoi ?

Essayer l’entraînement en kettlebell, c’est briser la routine… et en plus cela apporte beaucoup de bénéfices :

  • Une meilleure posture : il est quasiment impossible d’avoir un mauvais positionnement en kettlebell.
  • Cela permet de gagner du temps : l’entraînement au kettlebell permet de combiner à la fois le cardio et le renforcement musculaire : fini les séances à rallonge !
  • Une meilleure agilité, coordination et une plus grande efficacité dans les autres types d’exercices
  • Très peu de risque de blessure au cours de l’entraînement
  • Un entrainement complet avec un seul et unique poids.

J’ai moi-même commencé à expérimenter l’entraînement au kettlebell, et bien que cela fasse moins de deux semaines, je sens déjà la différence… alors vous essayez ?

A vos succès sportifs !

Fabien

Autres articles

Dépense calorique sur les exerciseurs : le vrai du faux !

Irene

Garder la forme avec les sports de combat : le karate

Irene

Des conseils pour la musculation ?

Irene

Faut-il prendre des BCAA pour accélérer ses résultats ?

Irene

Choisir une planche de Surfkite strapless spéciale débutant : Nos conseils

Emmanuel

Tout savoir sur l’ « afterburn effect »

Irene