ceinture-abtonic.com
Image default

L’importance de la récupération

Avez-vous bien récupéré ?

Il se peut qu’un jour ou l’autre, vous soyez confronté(e) à un plateau de progression, une baisse de régime et une chute de vos performances. Ce sont les signes que votre corps vous envoie : vous avez besoin de récupérer.

La nécessité de récupérer

Récupérer fait partie intégrante d’un programme fitness. Cela vous permet de continuer à faire des progrès sans pour autant délaisser vos séances d’entraînement. Durant cette période de récupération, vos muscles réparent les dommages, vos taux d’hormones reviennent à la normale et l’activité de votre système nerveux peut lever le pied. C’est une phase tout aussi importante que l’entraînement et qu’il ne faut pas négliger.

En ralentissant votre activité, vous permettez à vos muscles et à votre système nerveux de récupérer pleinement. Cette récupération est d’autant plus indispensable si votre rythme d’entraînement est soutenu et assidu et que vous pratiquez des soulevés, des squats et des développés couchés. Non seulement votre corps pourra bien se remettre mais cela vous préservera de la fatigue ou du surentraînement qui sont un frein pour progresser.

De même si vous comptez faire un marathon, une compétition de power lifting ou un raid multisports, vous devez impérativement faire une semaine de récupération avant l’épreuve. La fatigue risque en effet de vous empêcher d’être à votre meilleur niveau et vous avez plus de chances de vous blesser.

Comment faire une récupération 

Il n’est pas nécessaire d’arrêter vos entraînements pour récupérer mais vous devez alléger vos séances pendant votre semaine de récupération. Apprenez à planifier des semaines plus « light » pour écouter votre corps et vous en tirerez tous les bénéfices au niveau des résultats et performances.

Pour récupérer et éviter le surentraînement, vous pouvez diminuer le nombre de séries ou de répétitions pour chaque exercice, utiliser des poids plus légers, allonger les phases de récupération, réduire le nombre de jours d’entraînement par semaine, diminuer le temps d’entraînement,…

Profitez de votre semaine allégée pour faire un entraînement fun. Sortez de votre zone de confort et faites des activités ou des exercices que vous n’avez pas l’habitude de faire et faites-les le cœur léger sans penser à vos objectifs. Et profitez-en pour vous faire plaisir : massages, foam rolling, étirements…

Si vous ne tenez pas en place, optez pour la récupération active ou octroyez-vous une journée de repos pendant laquelle vous pouvez mettre votre énergie au service de choses à faire : arranger le jardin, nettoyer le garage, faire diverses réparations,… Ce sera gagnant-gagnant pour vous. Et surtout récupérer veut dire mettre l’accent sur la nutrition et le sommeil : pensez à bien vous alimenter et à bien dormir.

Ne vous attendez pas à des progrès constants ni à vous fixer des objectifs tous les jours de l’année surtout si vous vous entraînez de manière intensive. Prévoir une semaine light par mois vous épargnera du stress et de la fatigue et vos entraînements n’en seront que plus profitables les trois autres semaines. Essayez également de changer votre routine, par exemple en trouvant une nouvelle salle de sport sur Fitness France. Cela vous aidera à atteindre vos objectifs et à maintenir vos progrès sur le long terme. Écoutez votre corps et il vous le rendra bien !

Autres articles

Tout savoir sur le kettlebell

Irene

Tout savoir sur le vélo elliptique

Irene

Trucs et astuces pour votre musculation

Irene

3 programmes de survie pour les fêtes

Irene

Des abdos en béton avec les relevés de jambes !

Irene

La musculation pour une meilleure santé

Irene