Image default

Quelles sont les démarches à effectuer après le décès d’un proche ?

Lorsque le décès d’un proche survient, nous plongeons dans le noir. Nous n’avons même pas le temps de faire notre deuil, qu’il y a tout un tas de démarches administratives qui nous attend. Ces procédures juridiques obligatoires et réglementaires ne doivent, cependant, pas être négligées. 

Contactez les autorités compétentes

Lors d’une disparition, il faut contacter votre médecin afin qu’il vienne certifier le décès. Si la mort survient dans un établissement médical, le personnel se chargera d’effectuer le constat de décès et établira le certificat de décès. Ensuite, le corps sera transporter au service des pompes funèbres de votre choix. Par contre, s’il s’agit d’un suicide, vous devrez faire appel aux services de police. Ceux-ci pourront mener une enquête pour en connaître l’origine. Ceci vous aidera à surmonter cette douloureuse épreuve et à mieux comprendre pourquoi votre proche en est arrivé là. La police pourra également déterminer s’il s’agit bien d’un suicide, et non d’un meurtre déguisé, ou encore, d’un accident ayant provoqué une mort. Les démarches à réaliser après la mort d’un proche sont lourdes et complexes, alors, pour vous soulager et garder l’esprit plus serein, vous pouvez faire appel à une société française d’assistance administrative comme Sorenir. Des professionnels vous offriront un accompagnement administratif humain et digital et s’occuperont de certaines de ces formalités. 

Informez les divers organismes 

En effet, beaucoup de formalités devront être accomplies. Il faudra faire une déclaration de décès. Celle-ci doit être exécutée dans les 24 heures. Un officier de l’état civil établira l’acte. La mairie passera l’information à l’INSEE et à la caisse de retraite. Pour l’organisation des funérailles, vous pourrez opter pour la crémation ou l’inhumation, en fonction des volontés du défunt. Comme vous pouvez vous en douter, il est indispensable d’avertir d’autres organismes : 

  • la banque pour clôturer les comptes, 
  • l’assurance pour résilier les contrats souscrits, 
  • les fournisseurs d’énergie, téléphone et internet afin de clore les contrats, 
  • la CAF, dans l’optique d’arrêter le versement des prestations, 
  • le notaire, si le défunt était propriétaire d’un bien immobilier, etc. 

Il faudra aussi suivre les autres démarches administratives, notamment en ce qui concerne le versement de la pension de réversion, l’assurance vie, etc. 

Autres articles

Comment faire un test ADN : Est-ce compliqué ?

administrateur

Guide pour utiliser un comparateur de mutuelle santé efficacement

administrateur

Est-il possible d’acheter un test de paternité sur le Web ?

Journal

Aide à domicile pour personnes âgées : un soutien précieux au quotidien

Journal

Test ADN gratuit : Pour un test à domicile

administrateur

Comment bien choisir sa pharmacie ?

administrateur