ceinture-abtonic.com
Image default

Qui doit payer la mutuelle entreprise ?

Qu’il s’agisse d’une association ou d’une entreprise traditionnelle privée, l’employeur a désormais l’obligation légale de faire bénéficier à ses employés une mutuelle entreprise et le salarié y adhère. En effet, la société sélectionne en amont le contrat de mutuelle d’entreprise afin de pouvoir la proposer à ses employés : la firme doit en payer au minimum 50 %, l’autre partie restant à la charge du travailleur. Exception faite pour les employés qui sont en droit de refuser la mutuelle d’entreprise obligatoire et possédant une couverture collective, individuelle… D’autres motifs de refus sont prévus en amont et encadrés par la loi, sous certaines conditions précises.

Mutuelle d’entreprise : cumul avec une autre mutuelle possible

Malgré l’obligation de souscrire à une mutuelle d’entreprise par les employés dans la majorité des cas, il n’est en rien interdit de cumuler une autre mutuelle plus intéressante. Lorsque la mutuelle santé couvre mieux le salarié, l’employé a certes cette obligation légale de payer sa part de cotisation obligatoire pour sa mutuelle d’entreprise imposée.

Mais il peut très bien ne pas s’en servir pour en payer une autre plus performante, couvrant des éléments plus pertinents pour lui / sa famille : il lui suffit ensuite s’il le souhaite, faire désactiver la première mutuelle pour faire inscrire la seconde auprès de la CPAM et se faire rembourser par la plus performante (du moment que la 1ère est toujours payée chaque mois).

C’est pour cette raison que bon nombre d’employés font le choix de souscrire à une mutuelle santé qui sera infiniment plus pertinente : besoins / prestations mieux couverts, contrats plus homogènes par rapport aux besoins réels de la personne concernée, contrat d’entreprise ne couvrant pas forcément tous les membres de la famille, spécificités pas bien prises en charge (optique, dentaire, hospitalisation, couverture des soins courants, médecine douce…).

Mutuelle : des services qui changent la vie

C’est justement à cause de services trop limités qu’un certain nombre d’employés décident de payer leur mutuelle d’entreprise obligatoire sans s’en servir, car considérée comme trop légère, même avec l’intégralité des options (lorsque le choix est proposé, ce qui n’est pas forcément le cas).

Devis / factures transmis en temps réel via une application sur Smartphone, classement des meilleurs établissements / catégories disponible en ressources, outils d’analyse 2.0 mis à la disposition de l’assuré, possibilité de solliciter un second avis médical en cas de doute, services pour entretenir / améliorer sa santé…

Mais aussi des options prévoyant des solutions d’urgence à déployer en cas de problème imprévu qui survient : conseils médicaux en amont avant une opération, garde d’enfants ou de parents dépendants, aide à domicile, livraison de médicaments, aide à la naissance, heures mises à disposition pour une aide renforcée en cas de maladie grave… Des possibilités qui, en cas de gros imprévus, viennent rapidement se mettre en place et sécuriser le cercle familial, grâce à ces fameuses options supplémentaires. Une bonne mutuelle est une mutuelle qui est capable de prévoir moults cas de figure et permet d’y répondre au mieux.

Autres articles

Quelles sont les raisons pour lesquelles la fleur de CBD est-elle utilisée ?

Emmanuel

Comment trouver une pharmacie de garde à cause d’une blessure après une séance de sport ?

Journal

Une mutuelle spécialisée pour la fonction publique

Journal

Pourquoi privilégier la location de défibrillateur ?

Journal

Comment choisir une bonne mutuelle dentaire ?

Journal

La balnéothérapie à domicile : la clé du bien-être et de la santé

Journal